Règles d’assainissement au lendemain d’une catastrophe naturelle

À la suite d’une catastrophe naturelle comme un ouragan, une inondation ou un séisme, votre logement ou votre lieu de travail pourra avoir subi d’importants dégâts infligés par la fureur des éléments.

Une fois le danger passé, il faudra malheureusement gérer toutes les complications causées par ce désastre, et cela commence par devoir nettoyer les différents débris, éclats de verre et autres structures endommagées.

Pour cela, il y a bien évidemment certaines précautions à adopter, car la sécurité apparente d’un environnement familier pourra être compromise dans l’éventualité d’une catastrophe naturelle: gaz, électricité, objets brisés, incendies… Les dangers sont multiples, et une extrême prudence sera de rigueur.

Tempête dans une grande ville

Nos conseils

Suivez du mieux que possible les instructions des services d’urgence. Renseignez vous aux préalable sur les fréquences d’urgence utilisées dans votre région, et munissez-vous d’une radio à piles pour pouvoir en suivre les émissions. Ne quittez pas votre cachette tant que les services d’urgence n’en donnent pas le feu vert.

Restez à bonne distance des bâtiments les plus endommagés et qui n’ont pas été déclarés sûrs par un spécialiste, ainsi que des lignes à haute tension. Essayez de n’entrer dans un bâtiment qu’à la lumière du jour, particulièrement si l’électricité a été coupée et que vous n’avez pas de lampes.

Sortez immédiatement si vous entendez des craquements ou autres bruits inhabituels pouvant indiquer que la structure est sur le point de s’effondrer, ou si vous sentez l’odeur d’une fuite de gaz (dans ce cas, appelez immédiatement les autorités). À la suite d’un séisme, limitez vos séjours en intérieur à un minimum.

Assurez-vous que le gaz et l’électricité soient bien coupés dans votre maison avant de commencer le nettoyage.

Si votre logement ou lieu de travail est inondé, évitez le contact entre cette eau avec vos yeux, votre bouche, ainsi que vos plaies, afin de limiter les risques d’infection. Lavez-vous fréquemment les mains après avoir été en contact avec cette eau. Aérez au maximum les pièces, afin d’éviter au mieux la formation de moisissures.

Si vous avez du courant, envisagez la location d’une pompe dans un magasin de bricolage local, ou attendez les instructions des autorités ou de votre assureur. Une fois l’eau pompée et la pièce sèche, passez l’aspirateur sur les sols, murs et plafonds, et lavez-les avec un produit désinfectant. N’utilisez jamais un appareil électrique en étant dans l’eau.

Portez un masque de protection. Pendant toute la durée de votre nettoyage, un masque de protection vous permettra de limiter les risques de contaminations bactériennes, des moisissures ou encore de l’amiante.

Appelez les pompiers pour inspecter et sécuriser les containers de produits dangereux, comme les citernes de propane, ou les containers chimiques. Informez les autorités de tout risque potentiel (lignes à hautes tensions couchées, fuites de gaz, risques d’effondrements…)

Prévoyez un plan pour contacter des services médicaux d’urgence le plus rapidement possible.

Ménagez-vous. Faites des pauses fréquentes, buvez de l’eau potable aussi souvent que possible. Si vous devez soulever un objet trop lourd, demandez de l’aide. Une fatigue trop importante entraînera un manque d’attention et vous rendra plus vulnérable au divers dangers présents.